Patrimoine religieux

CHAPELLE DE SAINTE-MADELEINE DE PREISCH - BASSE- RENTGEN

Classée monument historique, la chapelle du château de Preisch a été édifiée en 1773 par François de Lasalle. C’était une chapelle romane, simple austère et solidement bâtie, l’intérieur était nu. Un campanile carré, en bois et surmonté d’une flèche élancée abritait la cloche de la chapelle de l’ancien château fort (cloche baptisée Magdeleine et portant le millésime 1564). C’est celle que l’on peut voir aujourd’hui.

En 1862, La chapelle ayant besoin d’être rénovée, Charles de Gargan décida de transformer le modeste bâtiment : Toutes les parties neuves furent refaites en pierre jaune de Jaumont. Il fit creuser une crypte sous la chapelle où seront inhumés les membres de sa famille, fit ériger un clocher orné d’une flèche en pierre de 13 mètres de haut, fit construire derrière l’autel une sacristie, remplaça les fenêtres par des vitraux commandés à Monsieur Maréchal, maître verrier à Metz, fit paver le sol en mosaïque de marbres fins et fit installer un autel de marbre blanc commandé à Monsieur Jacquemin. Toute la décoration de la chapelle lui fut inspirée par la Renaissance monumentale du XVIème siècle.

De chaque côté de l’autel sont adaptés deux monuments funèbres des anciens seigneurs de Preisch, les Schawenbourg. Ils proviennent de la chapelle st Jean Baptiste de l’ancien château- fort et datent du XVIème siècle.

La croix de price de Possession – BASSE-RENTGEN

Située à côté de la chapelle, elle est également classée monument historique.

La Croix dite de prise de possession de la seigneurie de Preisch, par sire Jean de Schawenbourg, prévôt de Luxembourg, est un petit monument érigé en 1514, ainsi que l’indique le millésime gravé sur une stèle que surmonte la croix qui porte le christ.

Sur la stèle sont sculptés le blason et les armes de la maison Schawenbourg. On sait qu’anciennement, les actes seigneuriaux étaient portés à la connaissance des vassaux, après les offices divins, au pied de la croix de seigneurie.

Contact

Château de Preish
Rue des Lilas
57570 BASSE RENTGEN
Tél : +33(0)3 82 83 44 71
Mail :
Site web : www.chateaudepreisch.com
Page Facebook

EGLISE SAINT-MAXIMIN - BOUST

L’église St-Maximin a été conçue par l’un des grands architectes de l’après-guerre, Georges-Henri Pingusson, disciple de Le Corbusier. Achevée en 1962, elle est la première église circulaire de France, et est considérée comme un chef-d’œuvre de l’art sacré contemporain. Elle est inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques en 1994 et classée Monument Historique en 2014.

Contact

Mairie
57570 BOUST
Tél : +33(0)3 82 50 30 48
Mail :
Site web : www.boust.org

TOUR DE L'USSELSKIRCH ET CHEMIN DE CROIX - BOUST

Construction hexagonale de 25 mètres de haut, la Tour de l’Usselskirch a traversé presque 1 000 ans d’histoire, et demeure une énigme archéologique. Elle est classée Monument Historique depuis 1930. Le Chemin de Croix (17ème siècle, inscrit au titre des Monuments Historiques) situé au pied de la tour est unique en Lorraine. Seules 8 des 14 stations subsistent.

Contact

Mairie
57570 BOUST
Tél : +33(0)3 82 50 30 48
Mail :
Site web : www.boust.org et www.usselskirch.net

EGLISE SAINT-ETIENNE - CATTENOM

L'église a été construite à l'emplacement d'une chapelle du XIème siècle. Le clocher de l'église actuelle est le chœur de l'ancienne chapelle, détruite en 1830. Le clocher est inscrit au titre des Monuments Historiques.

Contact

Mairie
57570 CATTENOM
Tél : +33(0)3 82 34 83 76

CHAPELLE NOTRE DAME DE LA NATIVITé - HETTANGE-GRANDE SOETRICH

La chapelle, qui date en partie du XVème siècle, est la plus ancienne construction de Hettange-Grande. La nef et le campanile ont été reconstruits vers 1660. Le sanctuaire abrite notamment une statue de la vierge invoquée pour la protection des nourrissons.

EGLISE SAINT-MAURICE - KANFEN

Dans son état actuel, l'église date, pour l'essentiel de son aspect, Au cours des siècles suivants, les remaniements effectués sur cet édifice, ont surtout affecté le chevet et le clocher.

Strictement orientée à l'est (Soleil levant), elle s'élève sur une avant butte des côtes de Moselle. Loin du village qu'elle signale, elle tourne vers lui son chevet plat prolongé par une sacristie sous laquelle un local a, peut-être, servit d'ossuaire (XIXe) en remplacement d'un autre plus ancien, installé côté sud et reconnu en «ruines» en 1752.

Consulter l'e-brochure

CHAPELLE DU CASTEL - MONDORFF

Le Castel est un ancien éperon barré gallo-romain. Déjà mentionnée en 1237, la chapelle a été reconstruite au XVIIème. Seul le chœur surmonté d'un petit campanile subsiste aujourd'hui. Il abrite un des chefs-d'œuvre de Nicolas Greef, un autel de 1696 doté d'un tabernacle tournant.

CHAPELLE DE SEMMING - RODEMACK

L’ensemble des boiseries de la chapelle de Semming, dû à Nicolas GREFF en 1744, est inscrit au titre des Monuments Historiques, par arrêté du 12 février 1990.

Par la juxtaposition d’éléments mobiliers et d’éléments architecturaux, GREFF confère à la nef une remarquable unité décorative.

L’EGLISE SAINT NICOLAS - RODEMACK

Une église de style préroman existait déjà en 915.

En 1783, suite à la Guerre de Trente ans, l’église fut reconstruite sous la houlette du curé bâtisseur Pierre Emeringer (dont la pierre tombale, façade nord extérieure est orné d’un ostensoir, de tibias et de têtes d’anges) à l’emplacement même de l’ancienne église mais, par manque de place, elle fut orientée différemment.

Cette église offre une certaine rigidité de l’extérieur, mais cette modestie cache un intérieur baroque riche en objets de piété.

CHAPELLE NOTRE DAME - RODEMACK

La Chapelle Notre Dame fut construite en 1658 par les habitants du village.

Son architecture extérieure très dépouillée. Elle se présente dans un plan allongé d’un seul vaisseau, et se compose d’une voute en berceau, d’une porte surmontée de deux oculus, et d’un toit à l’impériale.

Cette chapelle fait toujours l’objet d’un pèlerinage le lundi de Pentecôte pour célébrer l’Esprit Saint.